la panoplie du parfait confiturier

ustensiles

La bassine à confitures

En métal épais, en inox ou en cuivre, à bords hauts pour éviter à la confiture de déborder, et à large ouverture pour permettre une bonne évaporation de l’eau contenue dans les fruits.

Le volume doit être 2 fois celui des fruits à cuire.

Pour les confituriers occasionnels, le récipient d’une cocotte-minute  ou d’une casserole à fond épais suffit. Pour les puristes, une bassine en cuivre, son avantage étant une meilleure répartition de la chaleur et donc de la cuisson. Elle attache moins aussi.

Une cuillère en bois

Exclusivement réservée à la confiture (le bois a tendance à prendre le goût des aliments !) et à long manche pour remuer les préparations.

Un écumoire

Pour retirer l’écume qui se forme à la surface, en cours de cuisson, écraser les fruits, extraire le jus.

Une louche

De préférence en inox, pour remplir les pots.

Un entonnoir à confiture

Pour viser lors de la mise en pots et éviter tout débordement !

Une balance de cuisine

Pour peser fruits, sucre, jus.

Un chinois ou une passoire avec une mousseline ou un sac à gelée

Pour égoutter les fruits et recueillir leur jus.

Une mousseline ou un morceau de gaz ou une boule à épices

Pour y réserver pépins et épluchures de pommes pour améliorer la gélification, ou y placer des épices pour parfumer la préparation.

Un thermomètre à confitures

Afin de contrôler la cuisson et éventuellement rectifier pour une prochaine cuisson. Pas indispensable si vous faites le test de l’assiette froide : versez quelques gouttes de confitures sur une assiette préalablement placée au frigo : si la confiture se fige, elle est prête !